• Louis Lacombe, un carcassonnais "dingue" de la Cité !

    C'était un étonnant personnage que Louis Lacombe, ce carcassonnais surnommé Cigalet par ses contemporains....

     

    Louis Lacombe, un carcassonnais "dingue" de la Cité !

    Photographie:© Fabienne Calvayrac - 2012

     

    Louis Lacombe est né en 1856, dans l'une des masures qui encombraient alors la barbacane du château comtal.

    Dès son plus jeune âge, il se passionne pour ce monument.

    Adulte, devenu artisan plâtrier, il arpente la Cité, l'observe, l'étudie... Et cet homme, qui de son propre aveu, n'a jamais appris à travailler le bois, se lance alors dans un projet fou: réaliser une maquette en noyer du monument, à l'échelle 1/100 ème, en tenant compte de tous les détails avec une précision d'orfèvre.

     

    Louis Lacombe, un carcassonnais "dingue" de la Cité !

    La porte Narbonnaise

    Photographie: © Fabienne Calvayrac - 2012

     

    Louis Lacombe, un carcassonnais "dingue" de la Cité !

     

    Le théâtre et la Basilique Saint-Nazaire et Saint-Celse

    Photographie: © Fabienne Calvayrac - 2012

     

    Il aborde un jour l'archiviste et historien Joseph Poux, qu'il rencontre dans la Cité, et tente, en vain, de l'intéresser à son travail.

    En effet, Poux, ne réalisant pas réellement le type de maquette que peut construire Cigalet, il ne prête pas une grande attention aux propos de l'artisan. 

    Ce n'est que quelques mois plus tard, en 1913, que le conservateur du château comtal, Pierre Embry, qui a vu la réalisation de Louis Lacombe, convainc son ami Joseph Poux de faire le déplacement jusques chez l'artisan.

    Louis Lacombe travaille sur cette maquette depuis déjà 32 ans lorsqu'il rencontre Joseph Poux et Pierre Embry, chez lui, au 138 de la rue Trivalle. A cette date, l'ouvrage est aux 3/4 terminé, disposé sur des tréteaux et des planches qui respectent le relief de la butte de la Cité.

    Et Lacombe d'expliquer aux deux hommes ébahis qu'à elle seule, la Basilique Saint-Nazaire et Saint-Celse lui a demandé 50 mois de travail....

     

    Louis Lacombe, un carcassonnais "dingue" de la Cité !

    La Basilique Saint-Nazaire et Saint-Celse

    Photographie: © Fabienne Calvayrac - 2012

     

    Il ajoute qu'il prolonge ses périodes de chômage pour être sûr de terminer son oeuvre, ce qui lui prendra encore, selon lui, au moins 3 ou 4 ans. Il leur fait part, également, de son inquiétude quant au devenir de sa maquette lorsqu'il ne sera plus là.

    Comment vit-il s'il ne travaille que peu en dehors de chez lui ?

    Il explique qu'il montre sa maquette aux touristes, français et étrangers, qui montent vers la Cité, et qu'il reçoit de leur part quelques sous qui lui permettent de continuer son projet. Il a tenté également de présenter son oeuvre dans certains établissements scolaires, mais sans grand succès.

    Il sut toucher ses hôtes, et même Joseph Poux qui parle de "folie" en évoquant la passion de l'artisan, n'est pas resté insensible au personnage et à son incroyable maquette...

     

    Louis Lacombe, un carcassonnais "dingue" de la Cité !

    Le château comtal

    Photographie: © Fabienne Calvayrac - 2012

     

    Bref, Louis Lacombe était un vrai passionné qui consacra 40 ans de sa vie à la réalisation de sa maquette. 

    Qu'est devenue son oeuvre ?

    Et bien elle fut classée Monument Historique en 1961, et, exposée dans l'une des salles du château comtal de la Cité, elle fait l'admiration des millions de visiteurs qui se sont succédés depuis des années dans le monument...

    Alors merci à vous monsieur  Lacombe, pour votre passion, et pour la perfection de votre travail qui nous permettent d'admirer aujourd'hui cette très belle réalisation !

     

     

     

     

     

     

    « Fouilles archéologiques: Le Mur, prison inquisitoriale de Carcassonne »
    Partager via Gmail Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Février 2014 à 22:08

    bonjour...je me pose chez vous et j admire ce travail....je connais pas ce lieu ..., il doit être magnifique ..

     Ce travail est de toute beauté .....@ bientôt ... 

         ( je réside prés de lille dans le nord !))))

     

    2
    Dimanche 9 Février 2014 à 07:48

    Il l'avait déjà bien pensé !!!!   à l'époque !!!  bon dimanche !!

    3
    Dimanche 9 Février 2014 à 09:06

    Une bien belle histoire, un homme passionné ! c'est ce qui manque aux gens la passion, bravo ! c'est une très belle oeuvre, et elle est toujours là !!! il a été récompensé de ses heures passées dessus !!!

    un bon dimanche, petit peu soleil ce matin on y croit.. bizou FLO

    4
    Dimanche 9 Février 2014 à 09:49

    Quelle belle récompense pour cette maquette que d'être classée aux monuments historiques !

    Cette oeuvre méritait d'être admirée.

    5
    Dimanche 9 Février 2014 à 10:38

    coucou Fabienne ! A-t-il eu le temps de savoir son oeuvre enfin admirée et reconnue comme elle le mérite car c'est une oeuvre d'art de géant ! 

    Bon dimanche ! bisous bisous !

     

    6
    Dimanche 9 Février 2014 à 12:59

    merci , Fabienne comme toujours c'est super bien expliqué , je profite pour te demander si la maquette qui se trouve à la mairie de Carcassonne qui a des tuiles rouges sur les tours et des tuiles bleus sur la barbacanne qui aujourd'hui est l'eglise Saint Gimer , est de ce monsieur Louis Lacombe et pourquoi des tuiles bleus ? merci

    7
    perceval
    Dimanche 9 Février 2014 à 18:10

    Du beau travail ... bravo 

    8
    Dimanche 9 Février 2014 à 23:12

    La maquette qui est à la mairie n'est pas de Lacombe, et pour les toitures, tu sais ce que c'est, chacun met sa note personnelle....

    9
    aiglequatre
    Lundi 10 Février 2014 à 18:13

    Il est né avant l'annexion de la Savoie à la France...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :